Miel et santé

Oct 12th, 2014

Commentaires : 1
Catégorie :Nutrition

Miel et santé

le miel et la santéLes propriétés antibactériennes du miel pourraient permettre de lutter contre les résistances croissantes aux antibiotiques. Mais il faut bien choisir ce miel.

 Le miel est un produit sucrant qui peut représenter une alternative au sucre blanc, car du fait de la présence de fructose il élève moins la glycémie que le glucose ou le saccharose.

green_check Index glycémique : 55 En fonction de son origine le rapport % fructose % glucose va changer.

green_check Pour 100g : 300 kcal

Intérêt santé :

green_check Apporte à l’organisme des minéraux, oligoéléments, des vitamines et sucres divers.

green_check Anti-oxydant surtout de flavonoïdes : privilégiez les miels blancs ou crémeux (polyphénols antioxydants). D’ailleurs, pour une même quantité, le miel possède un pouvoir antioxydant équivalent à celui de la majorité des fruits et légumes.

green_check Antibactérien et antimicrobiens : il agit sur plusieurs front en même temps (Certaines caractéristiques du miel tel son bas pH, sa grande viscosité qui limite la dissolution d’oxygène et sa faible concentration en protéines lui confèrent un effet antibactérien important)manger du miel est anti bactérien

green_check Certains miels aident à cicatriser les plaies : grâce à une enzyme, la gluco-oxydase. Sécrétée par l'abeille, elle transforme une partie du glucose en peroxyde d'hydrogène, plus communément appelé eau oxygénée, qui détermine le pH acide du miel, hostile aux bactéries. L'eau oxygénée stimule la revascularisation des plaies et la formation de tissus, nécessaires à la cicatrisation.

 green_check Le miel est plutôt alcalinisant. L’indice PRAL du miel est de –0,3/100 g.

green_check Édulcorant naturel

green_check Pourrait aider à dormir en stimulant la libération d'insuline qui stimule à son tour le tryptophane (un composé qui nous rend somnolents)

green_check Performance sportive et mythes : il pourrait améliorer les performances physiques pendant l’entrainement en luttant contre l'hypoglycémie (même si son Ig est moyen) et le catabolisme. Cependant autres glucides seront plus avantageux. Si on veut prendre suffisamment de glucides pendant l'entraînement le miel revient plus cher que de la malto ou le sucre ; de plus une grande quantité de fructose ballonne.

Par contre, il pourrait être judicieux d’en consommer juste après l’entrainement, car les aliments à index glycémiques bas, favorisent le stockage du glycogène sans favoriser la prise de masse grasse. Autrement dit les glucides à index glycémique élevé après l’entrainement, ne sont pas tous utilisés pour synthétiser du glycogène musculaire, et le reste est utilisé par le foie et stocké sous forme de graisses corporelles.

green_check Pour les efforts ultra-endurance : le miel et le fructose préviennent la baisse du glycogène hépatique, une source importante d’énergie pour l’organisme, garante de notre intégrité physique et immunitaire.

 green_check Garanti sans Gluten

miel

Problèmes :

red_check Absorbé seul au petit déjeuner il ne pose pas de soucis. Mais pris lors d’autres repas, il cause des ennuis digestifs, tels que flatulences, nausées, fatigue car selon certains experts sa consistance sirupeuse et sa teneur en acide formique qui est un anti-enzyme peuvent perturber la digestion…

red_check Attention aux dents! Comme tous les produits contenant des glucides, le miel a un pouvoir cariogène important.

En bref : Des analyses conduites aux Etats-Unis ont trouvé que seuls les miels de producteurs, les miels achetés sur les marchés et les miels vendus dans des coopératives agricoles et dans les magasins diététiques ont les caractéristiques du miel en termes de teneur en pollens. Les miels de supermarché, ultrafiltrés, ne répondaient pas à ces caractéristiques et devraient être évités. (source la Nutrition.fr)

Astuce : plus un miel est naturellement liquide, plus le taux de fructose est important.

attention Attention au miel "non Eu" qui viennent souvent de Chine ; récemment un reportage montrait que le miel était fabriqué en mélangeant pollen, fructose, colorant…

Pour savoir si vous avez un miel PUR : Lien

Sources :

plus http://www.lanutrition.fr/les-news/du-miel-contre-les-resistances-aux-antibiotiques.html

plus PAULUS H. S. et coll How honey kills bacteria . FASEB J. 2010 24: 2576-2582.

plus American Chemical Society. Honey is a new approach to fighting antibiotic resistance: How sweet it is! Communiqué de presse. 16 mars 2014.

plus Paléo Nutrition Julien Venesson ed Souccar

DISCUSSION 1 Commentaires

  1. Seb 17 décembre 2014 at 13 h 56 min

    Développer la navigation

    Santé : le faux miel est partout dans les magasins, apprenez à reconnaître le vrai miel !
    16 décembre 2014 Source : Organic Health
    Quenel’ActuSanté

    La prochaine fois que vous vous trouverez en face des différents types de miel au supermarché, et que vous hésiterez entre un miel de qualité artisanale et un miel de synthèse dans un emballage en plastique en forme d’ours et vaguement moins cher, vous penserez davantage à la qualité intrinsèque du produit…

    En effet, une enquête de Food Safety News sur le miel vendu dans les supermarchés révèle que 76 % des confections de miel vendus dans les magasins ont reçu un traitement d’ »ultra-raffinerie » qui enlève non seulement les impuretés telles que la cire, mais également toute trace de pollen. Et parmi les marques vendues dans les supermarchés, la plupart sont très probablement filtrées à outrance.

    Cet excès de filtration pose quelques problèmes. De nombreuses personnes pensent que le pollen et toutes les autres soi-disant « impuretés » sont en réalité bénéfiques pour la santé, et font du miel un produit bien meilleur que ses rivaux classiques, comme par exemple le sucre. Et la soustraction de ces « impuretés » ne semble pas avoir le moindre effet bénéfique : le produit final est cher, et sa durée de préservation n’augmente pas pour autant, contrairement à ce que prétendent certains fabricants.

    Mais selon FSN, la raison la plus importante pour laquelle il convient d’éviter le miel ultra-raffiné est que le pollen est la seule garantie qui permette de connaître la provenance géographique du miel. Un détail qui a son importance, étant donné que le filtrage à outrance est souvent utilisé afin de cacher la provenance douteuse de certains types de miel, notamment le miel chinois, qui est assujetti à de lourdes taxes sur l’importation du fait de sa contamination fréquente aux métaux lourds et aux antibiotiques illégaux. Les fabricants de miel chinois filtrent énormément leur miel et l’acheminent via les routes byzantines, avant que ce dernier ne rejoigne frauduleusement les étagères des supermarchés étrangers sans avoir eu à subir les taxes douanières.

    Food Safety News a donc envoyé des échantillons à Vaughn Bryant, professeur à l’Université Texas A&M et éminent mélissopalynologue. Les résultats montrent qu’environ ¾ des produits examinés ne contiennent pas de pollen, ce qui le rend non identifiables et donc potentiellement dangereux.

    Voici le résultat de ses analyses :

    100 % du miel Winnie the Pooh vendu chez Walmart ne contient absolument pas de pollen
    100 % du miel de chez KFC et MacDonald’s ne contient absolument pas de pollen
    77 % du miel provenant de grossistes tels que Costco, Sam’s Club et Target ne contiennent pas de pollen
    100 % du miel vendu dans les pharmacies Walgreen et CVS Pharmacy ne contiennent pas de pollen
    Par ailleurs, le miel acheté par des coopératives, des fermes et des épiciers tels que Trader Joes ne contient pas non plus toute la quantité de pollen qu’il est censé contenir.

    De nombreuses personnes ont contacté la FDA [Food and Drug Administration, l’équivalent étasunien de l’agence pour la sécurité alimentaire] afin qu’elle redouble d’efforts pour empêcher que du miel de contrebande et du miel contaminé ne parviennent dans les étalages des supermarchés, mais cette dernière n’a jusqu’ici pas daigné prendre les mesures adéquates.

    L’Union Européenne, quant à elle, s’est contentée de changer la législation sur l’étiquetage afin que l’emballage contienne l’information « pollen » dans la liste des ingrédients si le produit en contient, et ce malgré les objections de certains apiculteurs, qui considèrent que le pollen est un ingrédient essentiel de leur produit.

    30 grammes de miel non raffiné contiennent approximativement 20 types de vitamines, 18 types d’acides aminés et 16 minéraux, ainsi qu’une quantité importante d’antioxydants et de phytonutriments. Le miel non raffiné est une substance antibactérienne, antivirale et antifongique de premier ordre. C’est également un produit très nutritif. Il contient des quantités considérables de vitamines B2, B3, B5, B6 et C, ainsi que du magnésium, du potassium, du calcium, du sel, du soufre et du phosphate.

    Pour l’instant, les consommateurs inquiets et désireux d’acheter du miel véritable peuvent acheter leur miel chez des apiculteurs et dans des épiceries bio. L’enquête de la FSN a révélé que le miel vendu dans ces petits commerces ne contient que très peu, voire pas du tout de miel ultra-raffiné.

    Traduction : Fabio Coelho pour Quenel+

Ajouter un commentaire

Ton email ne sera pas affiché, publié ou vendu*