Dossier Oméga 3

Mar 30th, 2014

Commentaires : 4
Catégorie :Nutrition

Dossier Oméga 3

Oméga 3 pauvre graisse : faites rentrer l’accusé

 

Oméga quoi ? : Ce sont des constituants naturels de certaines graisses (polyinsaturés et essentiels), l’organisme ne peut pas les fabriquer donc si on ne les mange pas on est mal ! Oméga est la dernière lettre de l’alphabet grec, et le 3 signifie insaturé en hydrogène sur le 3ème carbone, situé en 3ème position…

formule chimique omega 3

Rôle : fondamentaux pour le cœur, la circulation du sang, le cerveau (amélioration du QI, assouplit les synapses…), les tissus nerveux, la rétine, la composition du globule rouge… ils contrôlent aussi les réponses cellulaires à de nombreuses stimulations : inflammation, réponse immunitaire, prolifération… Ils préviennent des allergies, asthme eczéma, arthrite, arthrose, polyarthrite rhumatoïde, Alzheimer, vieillissements, diabète de type 2 (améliore la communication sucre, insuline, cellules). Ils peuvent améliorer l’efficacité de certains traitements comme la chimiothérapie (2 à 3 g/j selon les études), antidépresseurs…

grossesse oméga 3Grossesse : une publication scientifique parue dans British Medical (23/02/2002) Journal conclut que le fait de ne jamais manger de poisson de mer est l’un des facteurs de risque qui expose le plus à l’accouchement prématuré et au retard de croissance dans l’utérus

N’oublions pas que le bébé fabrique près de 70% de son cerveau dans les 3 derniers mois de grossesse. En cas de manque d’oméga 3, ceux du cerveau de la maman sont réquisitionnés (Baby blues, dépression post-natale et au pire QI et acuité visuelle de l’enfant diminuées). Enfin, consommer des oméga 3 régulièrement prépare l’allaitement.

régime oméga 3Régime et oméga 3 : ils freinent la fabrication des graisses par le corps (lipogenèse), et en plus contribuent à leur combustion (lipolyse). Des études montrent qu’à même apport calorique remplacé 6 gr de graisses saturées par 6 gr d’oméga 3 font perdre 600 gr de graisse abdominale en quelques semaines.

Ostéoporose : les chercheurs sont convaincus que les oméga 3 soutiennent les cellules osseuses.

« Les cytokines et d’autres médiateurs de l’inflammation comme la prostaglandine E2 (PGE2) issue du métabolisme des acides gras oméga-6 de l’huile de tournesol favorisent l’ostéoporose en activant les cellules responsables de la destruction osseuse.

À l’inverse, les acides gras oméga-3 réduisent la perte osseuse parce qu’ils s’opposent aux cytokines et autres médiateurs inflammatoires. » Source Nutrition.fr

Conseils du coach : faîtes contrôler votre taux de vitamine D, mangez au minimum 1 gr de protéines par poids de corps, limitez les produits laitiers, faites de l’exercice, mangez des fruits et légumes…

Où sont-ils ?

Les produits végétaux (Acide alpha-linolénique ; ALA) huiles de colza, de noix, lin, épinards, haricots…

super-aliments-perte-de-masse-graisseuse-et-les-bienfaits-des-huiles-de-poisson-omega-3Les poissons gras ( EPA et DHA) maquereaux, sardines, saumon… EPA pour le cœur, DHA pour le cerveau et les yeux.

Également dans le lait maternel pour le développement de l’enfant ; Anecdote : la similitude entre les mammifères marins et les hommes en ce qui concerne ces acides gras est unique. Les experts parlent de vestiges de notre origine commune !

Problème d’aujourd’hui : on consomme trop d’oméga 6 et pas assez d’oméga 3. Le régime alimentaire des premiers hommes, chasseurs, cueilleurs et pêcheurs était relativement pauvre en graisses saturées, mais apportait les acides gras essentiels oméga 6 et oméga 3, dans des proportions différentes. Aujourd’hui nos gènes sont les mêmes, or nous ne fournissons pas du tout les mêmes aliments à notre corps.

Les experts conseillent 1 molécule d’oméga 3 pour 3 à 5 d’oméga 6, malheureusement on consomme 1/15 à 1/50 !!!

 

Conséquence : maladies inflammatoires, mauvais développement du cerveau et de l’acuité visuelle, maladies cardiaques, certains cancers, troubles mentaux…

Pour aller plus loin :

green_check Proportion conseillée des Lipides : 1/4 saturé (viandes…) ; 2/4 mono-insaturé (olive..) ; ¼ polyinsaturé.

green_check Le cerveau c’est 60% de graisse dont la majorité polyinsaturée.

green_check Attention à la cuisson elle peut dégrader les oméga 3 (selon le DR Frédéric Saldman, nutritionniste), et crée des substances néfastes, réputées cancérigènes.

green_check Exemple on trouve 1,3 gr d’oméga 3 (valeur minimale conseillée) dans 1 cuillère à soupe d’huile de colza, ou 5 à 10 noix, 70 g de saumon…

green_check Les fruits et légumes aident à bien assimiler les omégas 3.

green_check Les omégas 3 ont tendance à fluidifier le sang, donc peuvent-être déconseillés dans certaines situations (prise de médicaments anticoagulants, antidiabétiques, personnes hémophiles…)

green_check Les saumons d’élevages renfermeraient 10 fois plus de contaminants toxiques que son frère sauvage… cependant, les poissons sauvages concentrent plus de mercure.

green_check Après 24 mois de congélation, 60 % des oméga 3 ont disparus.

 

tournesolPourquoi consomme-t-on autant huile de tournesol ?  Dans les années 60 on pensait que le prévention des maladies cardiaques passait par les oméga 6 (d’où les hectares de tournesols plantés…).

Stress et oméga 3 : Un coup de stress et les neurones sont partiellement détruits, l’organisme restaure les membranes neuronales à partir de certains acides gras, dont les omégas 3.

La carence ainsi causée se traduit par le dessèchement extrême de la peau, ou psoriasis…

Question pour un champion : Pourquoi les omégas 3 sont présents dans les poissons des mers froides ?

Parce que les acides gras très souples permettent au poisson de nager même en eau très froide ; (oméga 3 se figent à -40°, les autres graisses entre 0° et - 5°)

Actualité : Tellement important que l’on envisage de faire produire des oméga 3 par des végétaux qui en sont naturellement exempts grâce aux OGM. Avis personnel fuyez les OGM ! CF les études du DR Seignalet auteur de « L’alimentation ou la 3ème médecine, Ed du Rocher 2012»

« Aujourd’hui des chercheurs de l’université de Pittsburgh aux États-Unis viennent de publier les résultats d’une étude ayant porté sur 344 adultes en bonne santé et qui suggèrent que les oméga-3 EPA et DHA protègeraient du risque de maladies cardiovasculaires et du risque de diabète les personnes ayant une activité physique régulière. A contrario les personnes sédentaires n’ont pas bénéficié de manière notable de cet effet protecteur. » Julien Venesson 24 sept 2013

Conseil pour le sportif : les oméga 3 sont des anti-inflammatoires naturels puissants utilisés pour combattre une tendinite (associé à des antioxydants), arthrose ect… Ils rendent également leur souplesse aux globules rouges, limitent la déshydratation.

Conclusion : Prendre régulièrement des oméga 3, que ce soit par le biais de l’alimentation ou de capsules de suppléments alimentaires, est bénéfique à la santé. De nombreuses études scientifiques démontrent qu’ils apaisent certains troubles et préviennent des maladies. (Comme je le dis souvent, demandez l’avis d’un Médecin informé). Seules les graisses «  trans » ou hydrogénées (traitement chimique) sont dangereuses pour la santé. Les graisses saturées sont utiles et indispensables à condition d’éviter une surcharge.

Il n’est jamais trop tard pour s’y mettre !

Vous venez de découvrir une faute d'orthographe !
Corrigez-là directement dans l'article et envoyez-la. Merci

Bibliographie :

La révolution des oméga 3, Anne Dufour, Daniele Festy, Ed Leduc 2004
Pr Wilette Université de Havard, Boston
Dr Lecerf, Institut Pasteur de Lille Article sur la dépression
Les bonnes graisses, Jean-Marie Bourre Ed Odile Jacob
Les aliments miracles pour votre cerveau, Jean Carpern Ed de l’homme, 2001
L’immunité retrouvée, Robert Masson, Ed Albin Michel               
Réduire au silence 100 maladies avec le régime Seignalet, Jean-Marie Magnien ed Souccar
Nutrition de la force, Julien Venesson Ed Souccar
The Missing Wellness Factors-EPA and DHA: The Most Important Nutrients Since Vitamins? de Jorn Dyerberg et Richard A. Passwater (31 août 2012)
www.naturaldatabase.com
http://www.julienvenesson.fr/tag/omega-3/
http://www.julienvenesson.fr/les-omega-3-seraient-peu-efficaces-chez-les-sedentaires/
http://www.lanutrition.fr/bien-dans-sa-sante/les-maladies/la-depression/comment-les-omega-3-luttent-contre-la-depression.html

DISCUSSION 4 Commentaires

  1. Oméga 3 : Poissons ou Gélules | Coach Nutrition Sport 21 avril 2014 at 11 h 16 min

    […] Plus d’infos : voir mon article « Oméga 3 «  […]

  2. Comparatif des Huiles & Graisses | Coach Nutrition Sport 15 septembre 2014 at 10 h 05 min

    […] Parmi les acides gras polyinsaturés deux sont essentiels, notre corps ne peut pas les fabriquer. On doit donc les apporter via l’alimentation. Ce sont les acides linoléiques (oméga 6) et les acides alpha-linoléiques (oméga 3). […]

  3. Libérez-vous du sucre ! | Coach Nutrition Sport 9 novembre 2014 at 19 h 13 min

    […] pouvez aussi prendre du zinc, vitamine E et Oméga 3 si votre Multi-vitamine n’en contient pas… (la vit E améliore l’efficacité de […]

  4. Peut-on maigrir de façon localisée ? | Coach Nutrition Sport 1 novembre 2015 at 16 h 11 min

    […] montré que nous n'allions pas stocker aux mêmes endroits. Par exemple augmenter ses apports en oméga 3 au lieu de consommer des oméga 6 a un impact sur les graisses autour du ventre. (d’autres […]

Ajouter un commentaire

Ton email ne sera pas affiché, publié ou vendu*

%d blogueurs aiment cette page :